3 - 0
25 - 21 25 - 19 25 - 23
Retransmission L'Équipe

La France échoue en demi-finale face à l'Italie

Greg Par Greg

Publié le 15 septembre à 7h10

Que c'est cruel, pour les hommes d'Andrea Giani. Battus en trois sets (25-20/27-25/25-23), les français sont éliminés aux porte de la finale. Les français pourraient tout de même se consoler avec la médaille de bronze. Médaille qu'ils tenteront de décrocher samedi contre la Slovénie ou la Pologne.

L'équipe de France de volleyball n'a pas réussi à atteindre la ni à réaliser un exploit. Lors du match jeudi soir, les champions olympiques français ont été défaits par une équipe italienne en grande forme. Le match s'est déroulé dans une arène PalaLottomatica à Rome remplie de 11 000 spectateurs enthousiastes.

Au début du premier set, les Français ont tenu bon, menant même 9-13 à un moment donné. Cependant, un temps mort a permis aux Italiens de reprendre le contrôle du match. Malgré un ace d'Earvin Ngapeth à son entrée en jeu (17-17), l'équipe italienne a rapidement pris le dessus (22-18). Grâce à un service dévastateur de leur deuxième passeur, Riccardo Sbertoli, les Italiens ont remporté le set (25-21).

Ngapeth n'a rien pu faire, chinenyeze non plus

Le festival Giannelli s'est poursuivi dès les premiers points de la deuxième manche : un ace d'entrée et... une attaque tranchante à la suite d'une passe somptueuse de son réceptionneur Daniele Lavia (7-4).

À 13-7, Ngapeth est entré en jeu dans une équipe de France à la dérive. Le réceptionneur star, en manque de rythme après une blessure, n'avait tenu qu'un rôle marginal dans cet Euro. Il a apporté un grain de folie qui a relancé ses coéquipiers (14-11). Barthélémy Chinenyeze, malgré des stats encore une fois très solide, n'aurai fait que freiner le naufrage des bleus ce soir.

Mais le pointu italien Yuri Romano a réussi une attaque impossible pour empêcher les Bleus de se rapprocher davantage (20-16), et la Nazionale a empoché le set sur un service raté de Ngapeth (25-19).

L'Italie a continué à dérouler dans le troisième set, face à des Français visiblement résignés (12-6, 18-11). Sur un énorme service de Stephen Boyer, Giannelli marquait encore un point hallucinant, un petit coup de patte dans la stratosphère au-dessus du filet (20-15).

Il restait encore un peu de vie chez les Bleus. Barthélémy Chinenyeze a réussi deux contres gagnants et hurlé à ses partenaires : « C'est pas fini ! » (21-20). Mais Ngapeth n'a pas réussi à claquer au sol un ballon d'égalisation. L'autre phénomène italien, Alessandro Michieletto, a enchaîné une attaque de classe puis un ace pour redonner de l'air à son équipe (23-20). Avant l'étrange épisode de la balle de match qui sera sans doute vite oublié

une fin dans la confusion

Le match s'est terminé dans la confusion et la frustration pour l'équipe de France de volleyball. De manière difficilement explicable, l'arbitre principal a refusé de faire appel à la vidéo sur la balle de match, qui était un service d'Earvin Ngapeth, jugé faute alors que les images semblaient montrer qu'il avait touché la ligne. Cette décision aurait pu donner une chance à la France de rester en vie avec un score de 24-24.

Les Bleus reconnaissent honnêtement que la décision controversée de l'arbitre n'a pas été déterminante, car ils ont été largement dominés lors du match. Sous la direction exceptionnelle de Simone Giannelli, les Italiens ont livré une performance remarquable. Leurs services ont constamment mis la pression sur les Français, leur défense a été solide et ils ont réalisé des attaques brillantes, rendant l'équipe française impuissante.

Les Italiens, champions en titre du monde et d'Europe, se préparent maintenant à disputer la finale contre la Pologne, dans l'espoir de remporter un troisième titre majeur consécutif. Cette finale sera un rappel de leur victoire en finale mondiale il y a un an à Katowice (score final : 1-3). Pendant ce temps, l'équipe de France tentera de décrocher la médaille de bronze en affrontant la Slovénie.

Andréa Giani peut tout de meme etre fier de ses hommes et fier du travail qu'il a accompli avec cette équipe, qui échoue ce soir sur un équipe intouchable.

le résumé vidéo de la rencontre

Statistiques

43Attaque36
6Bloc2
19Erreur adverse18
5Service6

Effectifs

  • 5 Alessandro Michieletto
  • 6 Simone Giannelli
  • 7 Fabio Balaso
  • 8 Riccardo Sbertoli
  • 10 Leonardo Scanferla
  • 12 Mattia Bottolo
  • 14 Gianluca Galassi
  • 15 Daniele Lavia
  • 16 Yuri Romano
  • 19 Roberto Russo
  • 20 Tommaso Rinaldi
  • 23 Alessandro Alberto Bovolenta
  • 28 Giovanni Sanguinetti
  • 30 Leandro Mosca

Statistiques individuelles

Italie

#JoueurPointsPoints d'attaquePoints de blocPoints de serviceReception
5Alessandro Michieletto2
6Simone Giannelli6422
7Fabio Balaso
8Riccardo Sbertoli11
10Leonardo Scanferla
12Mattia Bottolo
14Gianluca Galassi53112
15Daniele Lavia13134
16Yuri Romano151416
19Roberto Russo
20Tommaso Rinaldi111
23Alessandro Alberto Bovolenta
28Giovanni Sanguinetti1
30Leandro Mosca431

France

Les matchs de la France dans la compétition

Autres matchs