Les bleus s'inclinent logiquement face à l'argentine

Nico Par Nico

Publié le

Dans un contexte très difficile à surmonter, l'équipe de France s'incline en Argentine 33-25. Un coup d'arrêt pour le XV de France.

de la tension palpable

Le match entre l’équipe de France et les Pumas argentins s’est conclu par une défaite pour les Bleus, marquant ainsi une fin de tournée amère pour les tricolores. Dans un contexte tumultueux, marqué par la mise en examen de deux joueurs français pour « viol avec violences en réunion », la rencontre a été à la fois intense et révélatrice des défis que doit encore surmonter l’équipe de Fabien Galthié.

À Buenos Aires, les Bleus n’ont pas réussi à rééditer la performance solide qu’ils avaient affichée à Mendoza la semaine précédente (victoire 28-13). L’Argentine, quant à elle, a su élever son niveau de jeu, surtout durant la première période, en montrant une grande intensité et en dominant les impacts physiques.

un début encourageant

Malgré un bon début de match avec un essai rapide de Baptiste Serin suite à un turnover orchestré par Mickaël Guillard et Théo Attissogbe (10e minute), les Pumas ont rapidement répondu. Eduardo Bello a marqué en force (17e minute), suivi d’un essai de pénalité après une mêlée argentine dominée (30e minute), et Santiago Carreras a creusé l’écart en trompant la défense française juste avant la mi-temps (38e minute).

Une Réaction Fugace des Bleus

Au retour des vestiaires, les Français ont montré des signes de renouveau. En moins de quinze minutes, ils ont inscrit 15 points grâce à des essais d’Émilien Gailleton (46e minute) et Théo Attissogbe (50e minute), prenant ainsi l’avantage au score (21-25). Cependant, la puissance argentine a rapidement repris le dessus. Thomas Gallo, remplaçant en pilier, a inscrit deux essais (58e et 67e minutes), profitant de la faiblesse de la défense française, notamment due à l’infériorité numérique après le carton jaune de Georges-Henri Colombe (57e minute). Des mêlées simulées ont également perturbé le jeu français en raison des blessures (63e et 65e minutes).

Un Trophée au Goût Amer

Malgré cette défaite, les Bleus peuvent se consoler avec le trophée de cette série de deux test-matches remportée au score cumulé (53-46). Néanmoins, cette tournée restera gravée comme une période sombre dans l’histoire de l’équipe de France. Les propos racistes de Melvyn Jaminet et la mise en examen de Hugo Auradou et Oscar Jegou ont terni cette campagne.

Il est à noter que l’Argentine n’avait plus battu la France depuis huit ans, la dernière victoire remontant au 19 juin 2016 à Tucumán (30-19). Depuis, les Pumas avaient subi cinq défaites consécutives face aux Bleus.

Mickaël Guillard, une Éclaircie dans le Brouillard

Malgré la défaite, Mickaël Guillard a été l’une des rares satisfactions du côté français. Infatigable dans les rucks, ses ballons grattés ont été précieux pour les Bleus. Souvent ciblé en touche, le deuxième-ligne lyonnais, qui fêtait sa deuxième sélection, a également été performant avec le ballon, notamment en contribuant à l’essai de Baptiste Serin. Sa performance prometteuse laisse entrevoir de belles perspectives pour l’avenir.

Cette défaite face à une équipe argentine revancharde met en lumière les difficultés et les enjeux auxquels l’équipe de France doit faire face. Alors que les événements hors du terrain ont indéniablement perturbé la sérénité du groupe, les Bleus doivent maintenant se concentrer sur la cohésion et l’amélioration de leur jeu collectif pour les défis à venir.

Les matchs de la France dans la compétition

Autres matchs

Match précédent Match suivant