Un deuxième match déterminant

Par Lenny

Publié le 26 novembre à 16h30

Après une victoire convaincante 4-1 contre l’Australie, pour leur entrée en lice, la France doit enchaîner contre le Danemark, ce samedi à 17h au stade 974 de Doha. Face à un adversaire qui dernièrement ne leur a pas réussi (deux défaites lors des deux derniers affrontements), les bleus devront confirmer leur bon début de mondial. Une victoire leur permettrait d’être d’ores et déjà qualifié pour les huitièmes, et de s’offrir un match pour du beurre contre la Tunisie. Mais attention, bien que privé de Thomas Delaney, homme fort du milieu de terrain, les dannois restent une équipe redoutable et accrocheuse, dont il faudra se méfier pour éviter un malencontreux faux-pas.

Pour tenter de l’emporter, le sélectionneur Didier Deschamps devrait procéder à différents changements, et notamment défensifs. Peu convaincant lors du premier match, Benjamin Pavard devrait être remplacé par le barcelonais Jules Koundé, tandis que Raphaël Varane, suffisamment remis de sa blessure, devrait être titularisé aux côtés de Dayot Upamecano, reléguant ainsi Ibrahima Konaté sur le banc, Théo Hernandez remplacera son frère Lucas (blessé) sur le flanc gauche de la défense. Pour le reste du onze, aucun changement ne serait envisagé, du moins pour ce qui est des hommes choisis, puisque Adrien Rabiot et Antoine Griezmann pourraient changer de côté dans l’entrejeu, pour renforcer le couloir droit français. Kingsley Coman qui avait ressenti une gêne, et avait dû écourter sa séance d'entraînement du jeudi, sera bien disponible pour ce match, il devrait cependant débuter ce match sur le banc des remplaçants.

Ces différents changements défensifs et cette continuité offensive auxquels nous auront peut-être droit, seront-ils bénéfiques pour les Bleus ? Réponse après le match.

Autres articles