Après Kimpembe, Nkunku et Benzema, c'est au tour d'Hernandez

Par Lenny

Publié le 23 novembre à 16h08

En voyant les images, on y a tous pensé, on l'a tous redouté, le verdict est tombé après les examens médicaux, Lucas Hernandez est bien victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit. Le latéral du Bayern de Munich doit donc lui aussi renoncer à la Coupe du monde, alors qu'elle venait tout juste de débuter.
Un nouveau coup dur pour le défenseur français qui revenait à peine de blessure et qui sera de nouveau éloigné des terrains pour une longue durée. Un coup d'autant plus dur qu'il se faisait une joie de participer à cette compétition en compagnie de son frère et concurrent au poste Théo Hernandez.

Didier Deschamps devra donc se passer d'un de ses cadres ayant remporté la coupe du monde en 2018 et d'un de ses hommes forts de la défense tricolores.
C'est donc une mauvaise nouvelle à tout point de vue, tant pour le joueur que pour l'équipe de France.

Autres articles